Londres rejette l'idée d'un nouveau référendum en Écosse

  • A
  • A
Londres rejette l'idée d'un nouveau référendum en Écosse
Face au spectre du Brexit, les Écossais veulent relancer un référendum sur leur indépendance vis-à-vis de Londres.@ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Le gouvernement britannique a de nouveau exclu lundi la tenue d'un deuxième référendum sur l'indépendance de l'Écosse, qui créerait de "la division".

La "menace" d'un deuxième référendum sur l'indépendance écossaise "crée inutilement de l'incertitude et de la division", a déclaré lundi un porte-parole du gouvernement britannique. "La question n'est pas de savoir s'il pourrait y avoir un deuxième référendum, mais de savoir s'il devrait y en avoir un, et la réponse est clairement non", a-t-il dit. "Le peuple écossais a pris la décision de rester au sein du Royaume-Uni en 2014 et tout montre pour l'instant que le peuple d'Écosse ne veut pas d'un autre référendum", a ajouté le porte-parole du gouvernement de Theresa May.

Les Écossais contre le Brexit. Consultés en septembre 2014, les Écossais ont rejeté à 55% la sécession, mais les nationalistes du Parti national écossais (SNP) au pouvoir à Edimbourg estiment que le contexte du Brexit a changé la donne et peut enclencher une nouvelle dynamique. Tandis que les électeurs du Royaume-Uni votaient globalement en faveur d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin dernier, les Écossais ont plébiscité pour leur part à 62% un maintien dans l'UE et redoutent à présent les effets du Brexit sur leur économie. Un conseiller du gouvernement écossais a déclaré jeudi dernier qu'Edimbourg envisageait "très sérieusement" une nouvelle consultation.