L'inquiétante progression de Daech en Libye

  • A
  • A
L'inquiétante progression de Daech en Libye
@ AFP
Partagez sur :

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a livré lundi des informations plutôt inquiétantes sur la présence de Daech en Libye. 

La Libye est un "hub djihadiste". C'est le terme désormais employé par les diplomates et les militaires pour désigner ce pays d'Afrique du Nord, où Daech compte aujourd'hui 2.000 à 3.000 combattants, contre seulement une centaine il y a un mois et demi. Il s'agit surtout de ressortissants libyens revenus de Syrie, mais aussi de Tunisiens et de Soudanais.

A Syrte, environ 1.500 combattants. Le fief libyen de l'organisation se situe sur la côte méditerranéenne, à Syrte, ville natale de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi. A partir de ce point stratégique, Daech contrôle environ 200 kilomètres de littoral. Le groupe possède aussi et surtout des camps logistiques à proximité de la frontière avec la Tunisie. Selon une source bien informée, c'est là qu'ont été préparés les récents attentats qui ont frappé la Tunisie : l'attaque du musée du Bardo, de la plage de Sousse ou encore du bus de la sécurité présidentielle à Tunis, le 24 novembre dernier.

Objectif pétrole. Autre motif d'inquiétude, le groupe veut s'emparer des ressources pétrolières du territoire, dans le but de nuire aux pays européens qui importent du pétrole libyen, comme la France et l'Italie par exemple.

De plus en plus de Français recrutés. Daech attirerait d'ailleurs de plus en plus d'Européens en Libye. Récemment, deux Français ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de traverser la frontière tunisienne. Selon nos informations, deux autres Français ont quant à eux atteint leur but : rejoindre les rangs de Daech en Lybie.