L'incendie d'un foyer de mineurs au Guatemala fait 40 morts, selon un nouveau bilan

  • A
  • A
L'incendie d'un foyer de mineurs au Guatemala fait 40 morts, selon un nouveau bilan
Deux jeunes filles ont succombé à leurs blessures après l'incendie de leur foyer.@ JOHAN ORDONEZ / AFP
Partagez sur :

Deux jeunes filles ont succombé à leurs blessures après l'incendie d'un foyer de mineurs au Guatemala mercredi, portant le bilan à 40 victimes.

Le bilan de l'incendie d'un foyer pour mineures au Guatemala s'élève désormais à 40 adolescentes tuées, après la décès de deux jeunes filles des suites de leurs blessures, a appris l'AFP samedi de sources médicales. Les deux adolescentes sont mortes dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital public Roosevelt, l'un des deux centres où ont été acheminées les survivantes du sinistre, a précisé l'établissement dans un communiqué. Quinze jeunes filles sont encore hospitalisées, dont neuf sont dans un état critique. Toutes les victimes avaient entre 14 et 17 ans.

Tous les corps n'ont pas été identifiés. L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie se poursuit. Le sinistre s'est produit mercredi au foyer Hogar Seguro ("foyer sûr") Virgen de la Asuncion, situé à San José Pinula, à 10 kilomètres à l'est de Guatemala. Le refuge avait une capacité de 400 places, pour filles et garçons. Huit cents s'y entassaient toutefois. L'enterrement des victimes a débuté vendredi. L'Institut des sciences médico-légales n'a toutefois pas rendu tous les corps, certains d'entre eux, méconnaissables en raison des brûlures, devant être encore identifiés à l'aide d'échantillons d'ADN. L'établissement, ouvert en 2006, dépend du secrétariat du Bien-être social de la présidence guatémaltèque. Il avait déjà été dénoncé par le passé pour des mauvais traitements et abus sexuels sur les pensionnaires.