Libye : un général dissident cible d'un attentat

  • A
  • A
Libye : un général dissident cible d'un attentat
Le général Khalifa Haftar, cible d'un attentat@ Reuters
Partagez sur :

Un quartier général du général Khalifa Haftar a été la cible d'une attaque suicide. Trois paramilitaires ont été tués, mais le général est sauf.

L'INFO. Trois membres de la force paramilitaire du général dissident Khalifa Haftar ont été tués mercredi dans un attentat suicide, près de Benghazi. Une voiture a explosé à proximité d'un de ses quartiers généraux dans l'est de la Libye, a indiqué un des commandants de cette force. Le général Haftar, présent dans la maison au moment de l'explosion, est sain et sauf.

"Un attentat suicide à la voiture piégée a été perpétré contre une villa où nous étions réunis", a indiqué le général Sagr Al-Jerouchi, "chef des opérations des forces aériennes" loyales au général Haftar.

Il s'agit de la première attaque visant Khalifa Haftar, un général dissident de 71 ans, depuis qu'il a lancé le 16 mai à Benghazi une offensive destinée selon lui à éradiquer les "groupes terroristes". Le ville est considérée comme le fief de nombreuses milices islamistes.

Al-Qaïda au Maghreb islamique veut sa tête. Dimanche, Aqmi a appelé les milices qui lui sont proches à attaquer le général, "ennemi de l'islam". Ansar Asharia, un groupe classé "organisation terroriste" par les Etats-Unis, avait aussi prévenu que le général Haftar connaîtrait le même sort que Mouammar Kadhafi, qui a dirigé la Libye pendant plus de 40 ans avant d'être tué en 2011, au terme de huit mois de conflit avec des rebelles.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

PARAMILITAIRES - Les milices armées déstabilisent un peu plus le pouvoir

REACTION - Benghazi déclarée zone d'exclusion aérienne

UNE NOUVELLE FOIS - Violences entre milices et islamistes à Benghazi