Libye : Kadhafi arme des volontaires

  • A
  • A
Libye : Kadhafi arme des volontaires
Ces victimes libyennes auraient été tuées par la coalition, assurent les forces loyales à Kadhafi.@ REUTERS
Partagez sur :

Revivez avec Europe1.fr la journée de vendredi, sixième jour d'intervention en Libye.

La coalition internationale a maintenu vendredi la pression militaire sur les forces du colonel Mouammar Kadhafi, tout en commençant à chercher une issue politique à une opération qui risque de s'enliser. Les Emirats arabes unis ont rejoint la coalition en apportant 12 avions. Le régime du colonel Kadhafi a de son côté multiplié les sorties médiatiques en affirmant que les frappes de la coalition ont fait 114 morts et en annonçant une promotion générale pour tous les militaires fidèles au régime.

22h15. Le régime fait un premier bilan des frappes. Les raids de la coalition ont fait au moins 114 morts de dimanche à mercredi, selon le régime Kadhafi.

21h50. Les insurgés pénètrent dans Ajdabiah. Les insurgés sont entrés dans Ajdabiah, ville de l'Est de la Libye tenue par les forces fidèles à Mouammar Kadhafi, a rapporté Al Djazira. De nombreux combattants fidèles au dirigeant libyen ont été capturés à l'issue d'intenses combats, ajoute la chaîne de télévision panarabe.

21h20. Le général canadien Charles Bouchard nommé par l'Otan. Il prendrala tête des opérations de l'Alliance atlantique en Libye. Il s'agit, outre la mise en oeuvre de la zone d'exclusion aérienne, de l'embargo sur les armes, le tout sur mandat de l'ONU, a précisé ce responsable. Le général Bouchard pourrait prendre par la suite "le commandement de l'ensemble des opérations militaires" en vue de protéger les civils face aux troupes loyales au colonel Mouammar Kadhafi si les 28 membres de l'Otan prenaient la décision d'assumer l'ensemble de ces opérations..

21h16. Les Qataris dans le ciel libyen.Deux Mirage 2000 qataris, accompagnés de deux autres Mirage 2000 français, ont réalisé vendredi la première mission aérienne du Qatar dans le ciel libyen, a annoncé l'état-major des armées français sur son site internet.

21h07. L'opposition a pris un "bon départ". Le Conseil national de transition a pris "un bon départ", a déclaré vendredi le diplomate américain Gene Cretz, saluant sa vision des droits de l'homme et des femmes. Il a précisé qu'il restait encore des détails légaux à régler avant de savoir si Washington allait reconnaître le Conseil national. Mais "nous envisageons la question de la reconnaissance".

20h12. Promotion de toute l'armée libyenne. Le colonel Mouammar Kadhafi a promu tous les membres de ses forces armées, a annoncé vendredi la télévision publique libyenne. "Le frère dirigeant de la révolution a décidé de promouvoir tous les membres des armées actuellement enrôlés dans ses différentes unités militaires pour leur lutte héroïque et courageuse contre l'attaque croisée, colonialiste", dit un communiqué diffusé par la télévision libyenne.

19h38. Des armes aux volontaires. "Nous avons appris aujourd'hui qu'il (NDLR Kadhafi) a commencé à armer ce qu'il appelle des volontaires pour combattre l'opposition", a affirmé le vice-amiral Gortney, de l'état-major interarmées américain lors d'une conférence de presse. "Je ne suis pas certain qu'ils soient vraiment volontaires et je ne sais pas combien il va pouvoir en recruter, mais je trouve révélateur qu'il juge nécessaire de chercher des renforts auprès des civils", a-t-il ajouté.

19h10. Des victimes civiles ? Lors d'une visite strictement encadrée par le gouvernement, des journalistes étrangers se sont vu présenter des fragments de missile qui, selon Tripoli, prouvent que l'offensive aérienne lancée par la coalition internationale touche des zones civiles. Selon les membres du gouvernement présents lors de la visite, la maison, située à Tadjoura, a été frappée par un missile occidental dans la soirée de jeudi.

Regardez le reportage de Russia Today sur les victimes civiles des raids alliés :

19h09. Mouammar Kadhafi au bord du désespoir ? Les contacts pris à l'étranger auprès d'éventuels médiateurs par les autorités libyennes sont le signe "d'une certaine forme de désespoir" du régime de Mouammar Kadhafi, a estimé vendredi le diplomate américain Gene Cretz.

18h46. Le CICR visite les prisonniers à Benghazi. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé vendredi avoir rendu visite à 100 personnes détenues par l'opposition armée libyenne à Benghazi, dans l'est de la Libye. Les délégués de l'institution ont "enregistré 50 personnes détenues dans des installations militaires" le 24 mars, explique le CICR dans un communiqué. Conformément à son mandat, l'agence humanitaire ne communique jamais sur les conditions de détentions des personnes qu'elles visitent.

18h09. Un général canadien à la tête des opérations de l'Otan ? "Nous nous attendons à ce que l'Otan annonce qu'un Canadien, le lieutenant général Charlie Bouchard, dirige la campagne militaire de l'Alliance", a déclaré le ministre canadien de la Défense Peter MacKay.

18h07. Tripoli "prêt à mettre en oeuvre la feuille de route" de l'Union africaine.C'est ce qu'affirment les représentants du régime Kadhafi lors d'une réunion à Addis Abeba au siège de l'organisation africaine. "La Libye s'engage à un cessez-le-feu, et la communauté internationale devrait imposer la même obligation aux autres parties" en conflit, ont estimé les représentants du colonel Mouammar Kadhafi, dont le discours a été transmis à la presse en début de soirée. "Le gouvernement s'engage également à accepter une mission de vérification du cessez-le-feu par l'UA", ont-ils affirmé.
Le régime demande en contrepartie "la cessation des bombardements aériens", la "levée" du blocus naval et de l'embargo économique.

17h52. Seize Tomahawks en 24 heures. Ces frappes des Etats-Unis portent à plus de 170 le nombre de missiles de croisière employés depuis le début de l'intervention militaire, a-t-on appris vendredi auprès du Pentagone.

16h09. L'intervention de l'Otan pourrait durer trois mois. Les opérations de l'Otan en Libye pour faire respecter la zone d'exclusion aérienne et l'embargo sur les armes pourraient durer environ 90 jours, a déclaré vendredi une porte-parole de l'Alliance atlantique. "La plupart des scenarios tablent sur une durée de trois mois", a déclaré Oana Lungescu, ajoutant que ce n'était qu'une estimation. Le commandement de l'Otan pourrait être amené à prolonger la durée des opérations en cas de nécessité.

15h46. Un panache de fumée près d'Ajdabiya. Deux grosses explosions ont retenti vendredi près d'Ajdabiya, ville de l'Est libyen aux mains des forces pro-Kadhafi, et un énorme panache de fumée se dégageait à l'horizon.

14h54.153 sorties aériennes des alliés en 24 heures. Les forces de la coalition internationale engagée en Libye ont tiré 16 missiles Tomahawk et effectué 153 sorties aériennes au cours des dernières 24 heures, a annoncé vendredi un porte-parole de l'armée américaine. Ils visaient l'artillerie, les forces mécanisées et les structures de contrôle et de commandement des troupes fidèles à Mouammar Kadhafi, a-t-il précisé.

13h40. Sarkozy veut aller vers une "solution diplomatique". Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi que Paris et Londres préparaient une initiative en vue d'"une solution politique et diplomatique" pour la Libye, à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles.

12h30. "L'armée de l'air libyenne n'a plus de capacités de combat". L'aviation de la coopération opère librement dans dans le ciel libyen, affirme le commandement britannique.

11h50. Situation calme à Misrata. A 200 km à l'est de la capitale, la nuit de jeudi à vendredi a été relativement calme. Mais les rebelles ont dit vendredi que des tireurs embusqués des forces régulières occupaient toujours des positions dans la troisième ville du pays, l'une des dernières tenues par les insurgés dans l'Ouest.

11h15. Les Emirats arabes unis engagent 12 avions de combat. Important allié des Etats-Unis, Les Emirats arabes unis ont engagé six F-16 et six Mirage, pour contribuer à l'imposition de la zone d'exclusion aérienne au dessus de la Libye.

10h35. Réunion de l'UA à Addis Abeba. Une réunion a débuté vendredi matin au siège de l'Union africaine (UA) à Addis Abeba pour tenter de trouver une solution négociée à la crise en Libye, en présence d'une délégation gouvernementale libyenne

09h30. Un avion français frappe un canon DCA. Un avion de chasse français a détruit une batterie d'artillerie de l'armée libyenne dans la nuit de jeudi à vendredi aux abords de la ville d'Ajdabiya.

Les civils fuient la ville :

09h01. Vers des "semaines" d'opérations. Le chef d'état-major français Edouard Guillaud pense que les opérations alliées en Libye pourraient se prolonger pendant des "semaines" et "espérait" qu'elles ne dureraient pas des "mois".

07h00. Les forces de Kadhafi "ont reculé". Elles restent toutefois une menace, estime la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton.

06h00. L'intervention doit "rester politique". Pour le président français, la coordination de l'intervention militaire en Libye doit "rester éminemment politique", même si "elle reposera sur la machinerie de l'Otan"