L'homme qui se disait le plus vieux du monde (146 ans) est décédé en Indonésie

  • A
  • A
L'homme qui se disait le plus vieux du monde (146 ans) est décédé en Indonésie
@ Capture d'écran BBC
Partagez sur :

Fumeur chevronné, il a survécu à ses quatre femmes, ses dix frères et soeurs, ainsi qu'à tous ses enfants.

L'homme qui affirmait avoir 146 ans - soit le plus vieux du monde - est décédé dans son village dans la province de Java central, en Indonésie, a rapporté lundi la BBC

Une affirmation difficile à authentifier. Sodimedjo, également connu sous le nom de Mbah Ghoto, était né en décembre 1870, selon ses papiers d'identité. Mais l'Indonésie n'a commencé à tenir des registres de naissance qu'à partir de 1900, ce qui rend compliquée l'authentification de ses déclarations. Des fonctionnaires indonésiens ont cependant affirmé à la BBC que ses papiers d'identité étaient des vrais.

"Patience". En 2016, il avait confié à la BBC que le secret de sa longévité était la patience, et qu'il avait "une longue vie grâce aux personnes qui l'aimaient et prenaient soin de lui". Fumeur chevronné, il a survécu à ses quatre femmes, ses dix frères et soeurs, ainsi qu'à tous ses enfants. Il avait été amené à l'hôpital le 12 avril dernier en raison de la détérioration de son état de santé, puis il a voulu retourner chez lui, où il s'est éteint.

122 ans, le record mondial officiel. Le record mondial officiel de longévité est détenu par la Française Jeanne Calment, décédée à l'âge de 122 ans.