L'homme qui a inventé la pizza hawaïenne est mort

  • A
  • A
L'homme qui a inventé la pizza hawaïenne est mort
L'inventeur de la pizza hawaïenne est décédé.@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Sam Panopoulos est décédé jeudi à l'âge de 83 ans. Ce Canadien d'origine grecque avait inventé la pizza hawaïenne.

Sam Panopoulos, 83 ans, est décédé jeudi à London, en Ontario aux Etats-Unis, rapporte le Guardian. C'est lui qui avait inventé la célèbre pizza hawaïenne, à base de jambon et d'ananas. Canadien d'origine grecque, il a vu le jour en 1934 à Vourvourou, en Grèce avant de migrer au Canada à l'âge de 20 ans.

Avec ses deux frères, il a dirigé plusieurs restaurants, dont l'un se trouvait à Chatham, à environ 290 kilomètres de Toronto et à 80 kilomètres de Détroit, où l'on trouvait des plats typiquement américains comme des burgers, des frites mais aussi de la cuisine chinoise. C'est au début des années 60 que Panopoulos a décidé de proposer des pizzas.

Une expérience à l'origine de la pizza hawaïenne. La pizza hawaïenne est née d'une expérience au cours de laquelle il a mis des morceaux d'ananas sur une pizza. "Nous en avons juste mis dessus pour rigoler et voir le goût que ça allait avoir. Nous étions jeunes dans le business et avons tenté beaucoup d'expériences", a-t-il raconté à la BBC.

A l'époque, les ingrédients utilisés dans les pizzas se limitaient aux champignons, au bacon et au pepperoni, a expliqué Sam Panopoulos. C'est ensuite que la marque des boîtes de conserve d'ananas utilisées pour faire cette pizza, "Hawaïenne, lui a donné le nom qu'on lui connaît.

Polémique autour de l'ananas sur les pizzas. Au mois de février, lors d'une visite dans un lycée, le président islandais Gudni Johannesson avait expliqué qu'il n'était pas très friand de l'ananas sur les pizzas et que, s'il le pouvait, il proscrirait la recette. "Je n'ai pas le pouvoir de faire des lois qui interdisent aux gens de mettre des ananas sur leur pizza. Je suis heureux de ne pas détenir un tel pouvoir. Les présidents ne doivent pas avoir un pouvoir illimité", avait-il été contraint de s'expliquer sur Facebook. L'affaire avait provoqué une drôle de polémique, au-delà même des frontières de l'Islande.

Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, avait lui aussi évoqué la question sur Twitter : "Question très importante pour tous les Canadiens : l'ananas a-t-il sa place sur les pizzas ?"