Les États-Unis confirment la mort du numéro deux de l'EI, Al-Adnani

  • A
  • A
Les États-Unis confirment la mort du numéro deux de l'EI, Al-Adnani
Les services de renseignements occidentaux avaient tendance à considérer Al-Adnani comme le "ministre des attentats" de l'État islamique.@ YouTube / AFP
Partagez sur :

L'homme, qui avait appelé à tuer des Français "par tous les moyens", avait déjà été annoncé mort par l'État islamique et la Russie. 

Les États-Unis ont confirmé lundi avoir tué dans un bombardement aérien en Syrie le numéro deux du groupe djihadiste Etat islamique (EI), Abou Mohammed al-Adnani.

Sa mort revendiquée par la Russie, une "blague" pour Washington. "Nous pouvons confirmer que Al-Adnani est mort", a déclaré un responsable militaire américain sous couvert de l'anonymat. Washington avait indiqué précédemment avoir ciblé ce responsable mais n'avait pas encore confirmé sa mort. Celle-ci avait en revanche été annoncée par le groupe djihadiste, puis revendiquée par Moscou. Un responsable américain avait qualifié cette revendication de "blague".