Les rebelles traquent Kadhafi à Tripoli

  • A
  • A
Les rebelles traquent Kadhafi à Tripoli
Les rebelles se sont emparés jeudi du quartier d'Abou Salim, dans le sud de Tripoli@ REUTERS
Partagez sur :

La capitale libyenne a été le théâtre de nouveaux combats intenses jeudi.

Quartier par quartier. Les rebelles se sont emparés jeudi du quartier d'Abou Salim, au sud de Tripoli, et poursuivaient leur avancée vers le fief kadhafiste de Syrte, à l'est. Le colonel Kadhafi était quant à lui toujours introuvable, et il a appelé à la résistance dans un message audio diffusé à la télévision.

Demande d'"aide urgente"

Sur le front Est, les rebelles ont dû faire face à une résistance inattendue à Ben Jawad, à 140 km de leur objectif. Et dans l'Ouest, la ville de Zouara, contrôlée par la rébellion, étaient encerclée par les forces loyalistes. Dans Tripoli, d'intenses échanges de tirs ont eu lieu près de la Vieille ville, autour de l'hôtel Corinthia.

Les rebelles ont en outre demandé "une aide urgente" pour le pays, qui fait face à de graves difficultés économiques. Dans la soirée, un accord a été trouvé à l'ONU pour débloquer 1,5 milliards de dollars d'avoirs libyens qui avaient été gelés, une somme qui devrait servir à la reconstruction du pays. Sur le plan diplomatique, la Ligue arabe a promis au CNT le siège de la Libye au sein de l'instance.

Message de Kadhafi

Mais les insurgés cherchent surtout à s'emparer de Mouammar Kadhafi, introuvable, et qui a nargué les rebelles avec un nouveau message audio. "Il faut résister contre ces rats d'ennemis", a une nouvelle fois martelé Khadafi. "Sortez de chez vous, libérez Tripoli", a ajouté le "guide suprême", cinq jours après l'entrée des rebelles dans la capitale et quarante-huit heures après leur entrée dans Bab al-Aziya, le QG du colonel.

Son ancien numéro deux, Abdessalem Jalloud, qui a fui en Italie, croit savoir que Kadhafi se trouve soit dans le sud de Tripoli, soit dans le désert. "Il n'a plus que quatre personnes autour de lui", a-t-il affirmé.