Les rebelles syriens empêchent des civils de quitter Alep-Est, selon l'ONU

  • A
  • A
Les rebelles syriens empêchent des civils de quitter Alep-Est, selon l'ONU
Plus de 80.000 personnes ont fui Alep depuis mi-novembre.@ Youssef KARWASHAN / AFP
Partagez sur :

Des groupes armés iraient jusqu'à tirer sur les habitants pour les empêcher de fuir Alep, bombardée par le régime syrien et ses alliés.

Des groupes armés de l'opposition syrienne empêchent des civils de quitter Alep-Est, allant même jusqu'à tirer sur les habitants qui fuient les combats, a déclaré vendredi un porte-parole de l'ONU. 

"Certains civils qui tentent de s'enfuir sont apparemment bloqués par des groupes armés de l'opposition (...) notamment le front Fateh al-Cham", ex-Front al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie), a indiqué lors d'une conférence de presse le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Rupert Colville.

Inquiétantes disparitions. Par ailleurs, l'ONU est préoccupée par des informations selon lesquelles des centaines d'hommes ayant fui les combats d'Alep-Est auraient disparu après avoir rejoint les zones contrôlées par le régime syrien, a indiqué Rupert Colville. "Bien qu'il soit difficile de vérifier les faits dans une situation changeante et dangereuse, nous avons entendu des allégations très inquiétantes selon lesquelles des centaines d'hommes auraient disparu après être passés dans les zones contrôlées par le gouvernement" à Alep, a-t-il déclaré.