Les pro-Bachar quittent aussi la Syrie
D'après l'agence onusienne chargée des réfugiés, 42.000 Syriens ont déjà fui vers le Liban. © REUTERS

REPORTAGE - Le Liban accueille toujours plus de réfugiés, dont des Syriens favorables au régime.

Au poste-frontière de Masnaa, principal point de passage entre la Syrie et le Liban, les réfugiés sont toujours plus nombreux. D'après l'agence onusienne chargée des réfugiés, 42.000 Syriens ont déjà fui vers le Liban.

Jusqu'ici, ces exilés fuyaient le régime de Bachar Al-Assad. Aujourd'hui, on trouve aussi des Syriens favorables au pouvoir à Masnaa. Nantis du pouvoir, arrivés en 4X4 ou en taxis VIP, ils sont devenus en quelques heures de simples exilés fuyant la progression des rebelles dans la capitale syrienne.

"Nous fuyons tous ces hommes en armes" :


 

Aloun, propriétaire d'un restaurant dans le quartier huppé de Douma à Damas, a décidé de quitter la capitale syrienne avec sa famille par peur des rebelles. Issu "d'une grande famille de Damas", il confie avoir choisi l'exil pour fuir les combattants opposés à Bachar Al-Assad.

"Nous fuyons tous ces hommes en armes, pas l'armée", explique t-il. Contrairement à la majorité des exilés, la famille a les moyens de se loger à l'hôtel. La femme d'Aloun a réservé pour un mois. Et espère le retour au pays d'ici là.