Les Philippines se préparent à l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale

  • A
  • A
Les Philippines se préparent à l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale
Après le passage du typhon Koppu, en octobre 2015 aux Philippines. @ AFP
Partagez sur :

En novembre 2013, le supertyphon Haiyan avait ravagé des îles du centre de l'archipel philippin, faisant au moins 7.350 morts et disparus.

Les Philippines se préparaient dimanche à l'arrivée dans le centre de l'archipel d'une nouvelle tempête tropicale qui pourrait générer à compter de lundi inondations, vagues géantes et glissements de terrain.

Pas d'évacuation pour l'instant. Les prévisionnistes redoutent que la tempête Melor ne se renforce pour devenir un typhon. "Il ne faut pas sous-estimer le risque que représente cette tempête", a déclaré le chef de la protection civile, Alexandre Pama. Aucune évacuation n'a dans l'immédiat été ordonnée. Mais cela pourrait être le cas selon les autorités si la tempête, qui était accompagnée dimanche au-dessus du Pacifique de vents soutenus à 110 km/h et atteignant en rafales les 140 km/h, frappe de plein fouet lundi après-midi l'île de Samar.

Des réserves de nourriture. Des réserves de nourriture et de produits de première nécessité étaient dimanche stockés dans les zones sur la trajectoire de la tempête. Et des militaires se tenaient prêts pour d'éventuelles évacuations. La tempête devrait traverser les Philippines par les îles de Samar, Masbate, Marinduque et Mindoro avant de passer en mer de Chine méridionale mercredi matin, non loin de Manille. Une tempête tropicale devient un typhon lorsqu'elle est accompagnée de vents soutenus soufflant à 120 km/h, selon les services météorologiques de l'archipel.