Les Néo-Zélandais ont choisi leur possible nouveau drapeau

  • A
  • A
Les Néo-Zélandais ont choisi leur possible nouveau drapeau
Les cinq drapeaux pré-finalistes.@ NEIL SANDS / AFP
Partagez sur :

Les habitants devront choisir entre ce nouveau drapeau et l'actuelle bannière, lors d'un référendum en mars 2016. 

Voici à quoi pourrait ressembler le nouveau drapeau de la Nouvelle-Zélande : il est noir et bleu, avec des étoiles rouges, et arbore la célèbre fougère argentée des All Blacks. Les Néo-Zélandais voteront soit pour cette nouvelle bannière, soit pour le drapeau actuel, qui arbore l'Union Jack, lors d'un référendum en mars 2016. 

Kiwis, moutons et rayons laser. Des centaines d'idées avaient été proposées, des plus sérieuses aux plus saugrenues, allant d’un kiwi dont les yeux émettent un rayon laser à un mouton gribouillé à côté d’une crème glacée au miel. Cinq drapeaux ont été présélectionnés, puis deux d’entre eux ont été présentés lors du vote final, qui a eu lieu par voie postale : le drapeau choisi, bleu et noir, a recueilli 50,6% des suffrages, tandis que son cousin rouge et bleu a été approuvé par 49,4% des votants. Ces deux drapeaux sont l’oeuvre de l’architecte Kyle Lockwood, qui a refusé de dire pour lequel des deux il a voté et dit avoir beaucoup hésité : “pendant deux semaines, je passais devant et je me disais ‘Lequel ?’ Je les aime autant l’un que l’autre”. Dernière étape : les Néo-Zélandais seront invités à choisir entre le drapeau plébiscité et le drapeau actuel en mars.

Union Jack et colonisation. Derrière des choix qui peuvent sembler anecdotiques ou symboliques se cache un enjeu symbolique. Après son élection, le Premier ministre John Key avait annoncé son intention de bannir l’Union Jack, symbole de l’ancien colonisateur britannique, du drapeau néo-zélandais. Ses détracteurs en appellent au respect de la mémoire de nombreux Néo-Zélandais qui ont donné leur vie pour protéger la bannière actuelle, utilisée pour la première fois en 1869 et adoptée officiellement en 1902 dans le contexte de la Seconde Guerre des Boers. La Nouvelle-Zélande est indépendante du Royaume-Uni depuis 1907 mais, comme l'Australie, elle appartient au Commonwealth, l'organisation qui réunit les anciens possessions de l'empire britannique. La reine Elizabeth II en est le chef d'Etat.