Les négociations de Genève suspendues à cause de l'escalade militaire en Syrie

  • A
  • A
Les négociations de Genève suspendues à cause de l'escalade militaire en Syrie
Le régime syrien a été soutenu par la Russie pour assiéger la ville d'Alep.@ AFP
Partagez sur :

Une offensive lancée en début de semaine dans le secteur d'Alep par l'armée gouvernementale syrienne est appuyée par l'aviation russe.

L'émissaire de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, a suspendu les négociations de Genève entre représentants du gouvernement et de l'opposition syrienne en raison de l'escalade militaire de la Russie, a déclaré mercredi un haut responsable des Nations unies. "Je pense que l'envoyé spécial a décidé de suspendre les discussions parce que notre organisation ne veut pas être associée à l'escalade russe en Syrie, qui risque de compromettre totalement les pourparlers", a-t-il dit sous couvert de l'anonymat.

Jusqu'au 25 février. Il a ajouté que les opérations militaires russes visaient à "humilier l'opposition sur le terrain comme à Genève". Les négociations de Genève, présentées comme la dernière chance de parvenir à une solution politique à la guerre civile qui a fait plus de 250.000 morts et déplacé des millions de Syriens, ont été suspendues jusqu'au 25 février.

L'offensive lancée en début de semaine dans le secteur d'Alep par l'armée gouvernementale syrienne, appuyée par l'aviation russe, a contribué à paralyser, au moins temporairement, l'initiative diplomatique.