Les ministres britanniques n'ont plus le droit de porter d'Apple Watch en conseil des ministres

  • A
  • A
Les ministres britanniques n'ont plus le droit de porter d'Apple Watch en conseil des ministres
Les ministres ne pourront plus porter d'Apple Watch@ Stephen Lam / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Apple Watch n'ont désormais plus droit de cité dans les réunions des ministres britanniques.

Psychose ou mesure de précaution nécessaire ? Les ministres britanniques n'ont plus le droit d'arborer d'Apple Watch à leur poignet en Conseil des ministres,  révèle The Telegraph. La raison est simple : des pirates pourraient hacker le micro et écouter les conversations confidentielles.

Une mesure anti-piratage. Lorsque David Cameron était au pouvoir, nombreux étaient les ministres équipés de ces montres connectées, dont le ministre de la Justice. Mais avec Theresa May, ces petits bijoux de technologie sont interdits. Les smartphones avaient déjà été bannis des réunions officielles pour la même précaution anti-piratage. L'une des sources du Telegraph mentionne que "Les Russes essaient de tout pirater". 

Une mesure qui n'est pourtant pas inédite. Smartphones et montres connectées ont déjà été exclus du Conseil des ministres australien