Les mineurs chiliens bientôt dehors

  • A
  • A
Les mineurs chiliens bientôt dehors
Partagez sur :

Les 33 mineurs pourraient revenir à l’air libre plus vite que prévu, vers la mi-octobre.

Leur retour à l’air libre ne devait se faire que début novembre. Finalement, les 33 mineurs chiliens, enfermés depuis le 5 août, vont probablement pouvoir sortir de leur prison souterraine un peu plus tôt. Pour le ministre chilien des Mines Laurence Golborne, leur libération devrait arriver lors de la "deuxième quinzaine d'octobre".

Une avancée "positive"

Les opérations de forage, qui ont démarré à la fin du mois d’août, sont apparemment allées plus vite que prévu. "C'est un élément vraiment positif", ont souligné les autorités chiliennes.

Trois puits creusés

Les 33 mineurs, 32 Chiliens et un Bolivien, sont prisonniers d'une galerie à 700 mètres sous terre, suite à un éboulement survenu le 5 août. Le dispositif technique pour les ramener à l’air libre consiste à creuser trois puits. Des cages-nacelles métalliques seront ensuite installées pour les ramener un à un à la surface.

Les équipes médicales s’activent elles aussi. Un hôpital de campagne, installé près de la mine, devrait être opérationnel à la mi-octobre, tout comme un lieu de rencontre pour les mineurs et leurs familles.