Les Abruzzes, un territoire italien "martyrisé depuis des mois"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Séismes, avalanche, crash... Depuis plus de six mois, le centre de l'Italie est durement touché par une série de catastrophes. Les secours sont toujours à pied d'oeuvre. 

REPORTAGE

En Italie dans les Abruzzes, un hélicoptère repart vers le site de l'hôtel enseveli la semaine dernière par une avalanche. Ici, une centaine de secouristes est au travail 24h/24 et a encore l'espoir de retrouver des vivants parmi les disparus.

Drames en série. Vincenzo Palano, le commandant des pompiers de Pescara, n'a jamais vu une telle succession de catastrophes. Drame s'ajoutant aux drames, un hélicoptère de sauvetage s'est crashé mardi à une centaine de kilomètres de l'hôtel alors qu'il portait secours à un skieur blessé. Les six occupants de l'appareil ont péri dans l'accident. "On est en urgence tremblement de terre, en urgence neige, en urgence effondrement de l'hôtel. Le crash de l’hélicoptère, c'est la quatrième urgence sur un territoire martyrisé depuis des mois", énumère Vincenzo Palano. 

Enquête ouverte. Le commandant des pompiers a au moins une récompense : parler aux deux enfants que ses équipes ont pu sauver dans les décombres de l'hôtel. En pleurant, il leur a dit que désormais, ils avaient "deux anniversaires à fêter". Le travail est néanmoins incessant pour creuser minutieusement dans un immeuble qui s'est comme recroquevillé sur lui-même sous le poids des 120.000 tonnes de neige déversées par l'avalanche.

L'Italie entière s'interroge. Apeurés par le séisme et la neige, les occupants de l'hôtel attendaient d'être évacués avant même l'avalanche, comme le confirme Marco, secouriste alpin : "On a trouvé l'endroit où les personnes s'étaient regroupées, peut-être dans l'attente de pouvoir partir." A un endroit précis figurent une dizaine de corps les uns à côté des autres, précise l'homme. Pour savoir si ce drame aurait pu être évité, la justice italienne a ouvert une enquête pour homicide involontaire.