Le typhon Koppu s’abat sur les Philippines, 10.000 personnes évacuées

  • A
  • A
Le typhon Koppu s’abat sur les Philippines, 10.000 personnes évacuées
@ AFP
Partagez sur :

Le puissant typhon Koppu a frappé dimanche matin le nord des Philippines, accompagné de vents violents qui devraient durer trois jours. Si près de 10.000 personnes ont été évacucées, aucune victime n'est à déplorer pour l'instant.

Le puissant typhon Koppu s'est abattu aux premières heures de dimanche sur le nord-est des Philippines, détruisant des habitations et provoquant le déplacement de 10.000 personnes. Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat.

Un cyclone de catégorie 4. Le cyclone de catégorie 4, accompagné de vents soufflant jusqu'à 175 km/h, a touché terre dimanche près de la ville de Casiguran, dans la province d'Aurora. Il a déversé des pluies abondantes, provoquant des inondations. Des toits ont été arrachés, des habitations, des routes et des ponts ont été endommagés, des lignes électriques et téléphoniques ont été arrachées. Des vagues de quatre mètres se sont abattues sur la côte.

Le déluge va se prolonger. "Aucune victime n'a été encore signalée, grâce à Dieu", a dit Alexander Pama, directeur de l'agence de lutte contre les catastrophes naturelles, ajoutant que 10.000 personnes avaient été déplacées dans le nord-est de Luçon, la plus grande île de l'archipel philippin. Les services météorologiques prédisent que Koppu va stationner pendant trois jours au-dessus de Luçon en raison d'une zone de forte pression au nord et de la présence d'un autre typhon dans le nord-ouest du Pacifique. Koppu ne devrait donc quitter Luçon, où habitent la moitié des 100 millions de Philippins, que mardi.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de cyclones majeurs. En 2013, le super typhon Haiyan y a fait plus de 6.300 morts et des millions de sans-abri.