Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués

  • A
  • A
Etats-Unis : trois étudiants musulmans tués
@ AFP/DURHAM'S COUNTY SHERIFF'S OFFICE
Partagez sur :

Un homme de 46 ans a été arrêté pour le meurtre de trois étudiants musulmans en Caroline du Nord.

S'agit-il d'un crime de haine ? Un homme de 46 ans, visiblement très opposé à toute forme de religion, a été écroué mardi soir pour le meurtre de trois étudiants musulmans. Les trois victimes appartenaient tous à la même famille et habitaient une ville universitaire en Caroline du Nord, dans le sud-est des Etats-Unis.

Farouchement athée. Sur les réseaux sociaux, le tireur, identifié comme Craig Stephen Hicks, avait fait part de son antipathie envers toutes les religions, postant notamment une photo d'un pistolet et de son chargeur. "Etant donné les énormes dégâts que votre religion a faits dans ce monde, je dirais que j'ai non seulement le droit, mais aussi le devoir, de l'insulter", dit-il dans un commentaire. Ses publications antireligieuses s'en prennent indistinctement aux musulmans, aux chrétiens, aux juifs ou aux mormons.

La police n'exclut pas la piste d'un crime islamophobe, même si "l'enquête préliminaire indique que ce crime a été motivé par un problème de voisinage à propos d'une place de parking", a indiqué le lieutenant Josh Mecimore, porte-parole de la police de Chapel Hill.

Une indifférence qui agace. Le chef de la police a dit comprendre "les inquiétudes à propos de la possibilité qu'il s'agisse d'un acte motivé par la haine et nous examinerons toutes les pistes pour déterminer si cela a été le cas". Comme l'a noté Libération, de nombreux internautes américains se sont dit outrés par la faible couverture médiatique accordée initialement à ce triple meurtre. Une page Facebook a été créée en mémoire des trois victimes ("Our three winners"). "Deah Barakat, Yusor Abu-Salha et Razan Abu-Salha sont retournés à leur Seigneur", dit la page. "Ils ont été des exemples dans la vie et dans la mort".