Le tragique destin de Knut l’ours polaire

  • A
  • A
Le tragique destin de Knut l’ours polaire
Le phénomène Knut a fait la fortune du zoo de Berlin, dont il était devenu la mascotte.@ Reuters Johannes Eisele
Partagez sur :

La mascotte du zoo de Berlin est morte prématurément samedi à Berlin.

Il était devenu une star planétaire. Knut, l’ours polaire du zoo de Berlin, est mort subitement samedi à l’âge de 4 ans et 3 mois. Il a été retrouvé sans vie dans le bassin d'eau des ours où il vivait avec trois autres congénères. "Tout le monde est complètement sous le choc ici", a commenté une porte-parole du zoo.

Knut était la star du zoo de Berlin :



D’ordinaire, les ours blancs vivent en moyenne 35 ans. La disparition précoce de Knut suscite donc de nombreuses interrogations outre-Rhin. Une autopsie devait être pratiquée lundi pour apporter des précisions sur les circonstances exactes de sa mort.

Une vidéo, présentée comme celle des derniers instants de l'ours, circule sur Internet. On y voit Knut, pris de spasmes, tourner en rond sur lui-même avant de tituber et de tomber dans l'eau de son bassin.

Regardez la vidéo amateur :

Une vie jalonnée de coups du sort

Cette mort soudaine de l’ours vedette du zoo de Berlin sonne comme un nouvel épisode d’une vie jalonnée de coups du sort. Premier ours blanc à naître en captivité à Berlin depuis 30 ans, Knut avait été rejeté par sa mère à sa naissance, le 5 décembre en 2006. Son frère jumeau était mort quelques jours plus tard des suites d’une infection.

C’est le gardien du zoo, Thomas Dörflein, qui avait élevé l’ourson en lui donnant le biberon et en dormant dans son enclos. En septembre 2008, l’homme âgé de 45 ans avait été retrouvé mort dans son appartement berlinois dans des circonstances troubles.

Knut, qui n’a jamais connu la banquise, subissait ces dernières temps la domination de ses trois congénères d’enclos, dont celle de sa mère Tosca. De nombreuses vidéos prises par des visiteurs du zoo de Berlin montrent Knut se bagarrant avec les trois femelles.

Un visiteur avait filmé une bagarre en octobre dernier :



Une médiatisation inédite

Durant sa courte existence, Knut aura acquis le statut d’icône mondiale. Peu après sa naissance, plus de 500 journalistes venus du monde entier avaient assisté à sa première sortie officielle en public le 23 mars 2007. Plusieurs chaînes de télévision allemandes avaient même retransmis l'événement en direct.

L'acteur américain Tom Cruise était venu lui faire quelques caresses. L'ourson avait aussi fait la Une du magazine Vanity Fair, photographié par l'une des plus célèbres photographes américaines, Annie Leibovitz.

Une manne pour le zoo de Berlin

Le phénomène Knut a fait la fortune du zoo de Berlin, dont il était devenu la mascotte et l’emblème de la capitale allemande. Il a attiré une foule de touristes et généré des millions d'euros de contrats publicitaires avec la commercialisation d’une marque déposée à son nom.

Le clip de la chanson Moi c'est Knut :



Après la mort de l’ours vedette reste le souvenir d’une petite boule de poils dont l’image aura fait le tour de la terre. Preuve de l’engouement suscité par l’ours blanc, un film, des chansons et une kyrielle de produits dérivés avaient été lancés sur le marché ces dernières années.