Le Tchad dit avoir tué Mokhtar Belmokhtar

  • A
  • A
Le Tchad dit avoir tué Mokhtar Belmokhtar
@ Capture d'écran - BFMTV
Partagez sur :

Après Abou Zeid, les forces tchadiennes affirment avoir tué le chef islamiste dans le nord du Mali.

L'armée tchadienne affirme avoir tué le chef islamiste Mokhtar ben Mokhtar, qui a revendiqué au nom d'Al Qaïda la responsabilité de la prise d'otages du site gazier de Tiguentourine en Algérie en janvier.

Un communiqué de l'état-major tchadien indique que le chef islamiste a été tué dans le massif des Ifoghas dans le nord du Mali. "Les forces tchadiennes au Mali ont détruit totalement la principale base des jihadistes dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, plus précisément dans la vallée d'Ametetai", samedi à midi, affirme le communiqué, précisant que "plusieurs terroristes" ont été tués "dont le chef Mokhtar Belmokhtar dit 'le borgne'."

Cette affirmation a cependant été jugée peu crédible par plusieurs sources contactées par Europe 1.

>> LIRE AUSSI : Qui est Mokhtar Belmokhtar ?

L'armée tchadienne a déjà annoncé avoir tué Abou Zeid, le chef radical d'Al Qaïda au Maghreb islamique, ce que Paris n'a toujours pas confirmé.