Baltimore : le procès d'un des policiers annulé

  • A
  • A
Baltimore : le procès d'un des policiers annulé
Le procès de l'un des six policiers accusés d'avoir tué un jeune Noir à Baltimore a été annulé.@ ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le procès d'un des six policiers accusés d'avoir tué un jeune Noir à Baltimore a été annulé, mercredi, faute d'une prise de décision des jurés.

Le procès du policier américain William Porter, accusé d'avoir tué un jeune Noir à Baltimore, dans le Maryland, en avril dernier, a été annulé mercredi, les jurés n'étant pas parvenus à une décision, a annoncé le juge Barry Williams. 

Coupable d'homicide involontaire ? William Porter était le premier des six policiers à être jugé à Baltimore dans le dossier Freddie Gray, un Noir de 25 ans dont la mort brutale après son interpellation avait déclenché des émeutes. Le jury de sept femmes et cinq hommes, qui a délibéré pendant seize heures pour établir si William Porter était coupable d'homicide involontaire, n'a pas été en mesure de se prononcer. Un juge administratif annoncera dès jeudi la date d'un nouveau procès, a ajouté Barry Williams. William Porter et deux autres des six policiers inculpés en mai pour la mort de Gray sont des Afro-Américains.

Freddie Gray est décédé le 19 avril à la suite de blessures subies après son interpellation, une semaine plus tôt. Il a notamment été blessé au cou après avoir été menotté mains dans le dos dans un fourgon de la police. Le médecin légiste a conclu à un homicide et a jugé que les blessures à la colonne vertébrale étaient dues aux chutes que la victime, privée de ceinture de sécurité, n'a pu éviter pendant le trajet dans le fourgon, à cause de menottes et d'entraves aux pieds.