Le Pentagone affirme avoir tué le chef du groupe Khorasan en Syrie

  • A
  • A
Le Pentagone affirme avoir tué le chef du groupe Khorasan en Syrie
@ ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

Le chef d'une ramification d'Al Qaïda a été tué par un raid aérien américain dans le nord-ouest de la Syrie.

Le Saoudien Sanafi al Nasr, chef du groupe Khorassan, une ramification d'Al Qaïda, a été tué par un raid aérien américain dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé dimanche le Pentagone.

Un rôle important dans le financement du groupe. Il avait mis notamment en place des itinéraires pour permettre aux djihadistes de se rendre du Pakistan en Syrie via la Turquie et jouait un rôle important dans le financement du groupe, ajoute le département américain de la Défense. En juillet dernier, le Pentagone avait annoncé la mort du prédécesseur de Nasr, Mouhssine al Fadhli, tué par une frappe aérienne alors qu'il circulait près de Sarmada, également dans le nord-ouest de la Syrie.

Le groupe Khorassan est formé de figures historiques du mouvement islamiste passées notamment par l'Afghanistan et le Pakistan. On ne sait pas exactement si c'est une branche du Front al Nosra -- Al Qaïda en Syrie -- ou une unité séparée.