Le Paraguay transfère à nouveau son ambassade en Israël à Tel Aviv

  • A
  • A
Le Paraguay transfère à nouveau son ambassade en Israël à Tel Aviv
C'est le président sortant du Paraguay qui avait pris la décision de transférer l'ambassade à Jérusalem. @ GALI TIBBON / POOL / AFP
Partagez sur :

Le Paraguay va transférer de nouveau son ambassade en Israël, pour la rétablir à Tel Aviv, une décision qui a conduit l'Etat hébreu à fermer sa représentation diplomatique à Asunción.  

Le Paraguay a annoncé mercredi qu'il transférait à nouveau son ambassade en Israël à Tel Aviv, un peu plus de trois mois après son déplacement à Jérusalem. La décision a été prise par le gouvernement du nouveau président Mario Abdo Benitez, qui a pris ses fonctions à la mi-août, afin de "contribuer à l'intensification des efforts diplomatiques régionaux et internationaux dans le but de parvenir à une paix élargie, juste et durable au Moyen-Orient", selon le communiqué.

Israël ferme son ambassade, Abbas en ouvre une. Dans la foulée, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné la fermeture de l'ambassade d'Israël au Paraguay, dans un communiqué qui estime que la "gravissime" décision du Paraguay va porter préjudice aux relations entre les deux pays. Les Palestiniens ont quant à eux annoncé ouvrir "immédiatement" une ambassade à Asunción. "Sous les instructions du président Mahmoud Abbas, l'État de la Palestine a décidé d'ouvrir immédiatement une ambassade dans la capitale du Paraguay, Asunción, en marque d'estime pour la position courageuse du gouvernement paraguayen", a dit mercredi le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad Al-Malki, cité par l'agence de presse officielle Wafa. 

Tournant diplomatique. Le 21 mai, l'ex-président du Paraguay Horacio Cartes avait inauguré à Jérusalem la nouvelle ambassade de son pays en Israël, emboîtant le pas aux Etats-Unis dans une démarche de rupture diplomatique qui avait indigné les Palestiniens. A l'époque, le président-élu Mario Abdo Benitez avait remis en question cette décision, assurant ne pas avoir été consulté. Le Paraguay était devenu le troisième pays à rompre avec le consensus international qui voulait que les ambassades soient installées en dehors de Jérusalem, compte tenu du statut disputé de la ville et de la persistance du conflit israélo-palestinien. Les Etats-Unis avaient transféré le 14 mai leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, et le Guatemala avait suivi le mouvement deux jours plus tard.