Le pape François croit en Dieu … et au Big Bang

  • A
  • A
Le pape François croit en Dieu … et au Big Bang
@ Reuters
Partagez sur :

Homme de foi, le pape François n'en est pas moins cartésien. En témoigne son discours prononcé devant l'Académie Pontificale des Sciences.

L'info. On peut être pape et croire fondée la théorie du Big Bang. Le pape François essaye de prouver, comme plusieurs de ses prédécesseurs, que science et Eglise ne sont pas incompatibles. Devant l'assemblée de l'Académie Pontificale des Sciences, le souverain pontife a eu cette déclaration qui pourrait surprendre : "Dieu n’est pas un magicien qui peut tout faire d’un coup de baguette magique".

>> LIRE AUSSI : L'Eglise est-elle devenue irréformable ?

"Le ‘Big Bang', qui est aujourd'hui considéré comme étant à l'origine du monde, ne contredit pas l'intervention créatrice de Dieu, au contraire, elle l'exige", a-t-il poursuivi. Le Big Bang est un modèle scientifique présenté en 1927 pour décrire la création de l'univers il y a 13,7 milliards d'années. Une déclaration qui permet au pape François d'effacer l'image d'ennemie de la science qui colle à l'Eglise. 

Pour autant, le pape François n'est pas le premier à aller dans ce sens. Dès 1950, Pie XII avait jugé la théorie de l'évolution "valable". Jean-Paul II s'était inscrit lui aussi dans cette ligne en 1996. Plus mesuré, Benoît XVI avait affirmé que les théories scientifiques sur les origines de l'univers ne nuisaient pas à la foi mais laissaient de nombreuses questions en suspens. Pour lui, Dieu se cache derrière la création de l'univers, et non le chaos.