Le pape appelle les Européens à "construire des ponts"

  • A
  • A
Le pape appelle les Européens à "construire des ponts"
@ ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

A l’occasion d’une remise de prix, le pape François a lancé un vibrant plaidoyer pour l’Europe. 

Le pape François a appelé vendredi les Européens "aujourd'hui plus que jamais, à construire des ponts et à abattre des murs", à l'image des pères fondateurs de l'Union européenne, en recevant le prix Charlemagne au Vatican. La cérémonie a eu lieu au Vatican, et non à Aix-La-Chapelle, où le prix est traditionnellement remis, en présence de la plupart des dirigeants de l'Union européenne, dont la chancelière allemande Angela Merkel.

Pour une Europe plus ouverte et plus sociale. "Les projets des Pères fondateurs (de l'UE, ndlr), hérauts de la paix et prophètes de l'avenir, ne sont pas dépassés", a lancé le saint Père en adressant un vibrant plaidoyer pour l'Europe dans son discours. Il a également exhorté les Européens à oser un changement radical de modèle, pour aller vers une Europe plus ouverte mais aussi plus sociale, au moment où, a-t-il souligné, le chômage fait des ravages en particulier chez les jeunes.

"Retouches cosmétiques et compromis bancals". S'adressant aux dirigeants de l’Union européenne, le pape argentin, qui avait déjà "secoué" l'UE lors d'un discours devant le parlement européen en novembre 2014, a critiqué une Europe "en déclin (...), qui est en train de ‘se retrancher’ au lieu de privilégier des actions qui promeuvent de nouveaux dynamismes dans la société". Jorge Bergoglio a également déploré que cette UE ne se contente en ce moment que de "retouches cosmétiques ou de compromis bancals", notamment en matière d'accueil, dont il s'est fait un grand défenseur, n'hésitant pas à monter l'exemple. Au terme d'un voyage récent sur l'île grecque de Lesbos, il avait ramené avec lui au Vatican douze réfugiés syriens.