Le nom du nouveau roi de Thaïlande soumis au Parlement

  • A
  • A
Le nom du nouveau roi de Thaïlande soumis au Parlement
Le prince Maha Vajiralongkorn sera, selon toute vraisemblance, le prochain roi de Thaïlande. @ PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP
Partagez sur :

Après plusieurs semaines d'incertitude, le nom du nouveau roi de Thaïlande a été soumis mardi au Parlement. 

Après des semaines de flottement, le nom du nouveau roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, fils du roi défunt, a été soumis mardi au Parlement.

Un prince imprévisible. "La procédure de proclamation du nouveau roi a abouti", a annoncé le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwon à l'issue d'un conseil des ministres très attendu, un mois et demi après la mort du précédent roi. Le prince Maha Vajiralongkorn reste cependant invisible depuis une courte visite en Thaïlande mi-novembre. Et les analystes évoquent, sous couvert de l'anonymat, la nervosité du palais et du gouvernement militaire face à son "imprévisibilité", qui se confirme avec le fait qu'il n'est toujours pas de retour d'Allemagne.

Quel protocole pour l'intronisation ? Le protocole veut que le gouvernement militaire soumette, malgré son absence, son nom au Parlement. Le président de l'Assemblée doit ensuite formellement inviter le prince à devenir roi, avant de le proclamer souverain. "Le président de l'Assemblée nationale pourrait se voir accorder une audience royale" mercredi ou jeudi, a ajouté le général Prawit, également ministre de la Défense au sein de ce gouvernement militaire en place depuis un coup d'Etat réalisé en 2014 au nom de la protection de la monarchie.