Pakistan : le moratoire sur la peine de mort levé

  • A
  • A
Pakistan : le moratoire sur la peine de mort levé
@ Reuters
Partagez sur :

Le Pakistan a annoncé mercredi la levée de son moratoire sur la peine de mort dans les cas de terrorisme, au lendemain de l'attaque de l'école militaire.

L’attaque contre une école militaire de Peshawar mardi qui a fait 141 morts a déjà eu une première conséquence politique. Le Pakistan a annoncé mercredi lever son moratoire sur la peine de mort dans les cas de terrorisme. 

>> LIRE AUSSI : Pakistan : ils témoignent de l’horreur du massacre

Une décision déjà dans les tiroirs. Selon Musadiq Malik, porte-parole du Premier ministre, Nawaz Sharif, le cabinet envisageait déjà depuis un certain temps de réintroduire la peine de mort. Cette décision a été anticipée avec l’attaque talibane de Peshawar, la plus meurtrière de l'histoire du pays.

>> LIRE AUSSI : Pakistan : pourquoi les talibans ont attaqué une école

Un moratoire depuis 2008. Au Pakistan, les condamnations à mort sont relativement fréquentes, mais cette sentence n'était plus appliquée depuis 2008, hormis dans un cas lié à la cour martiale. Le maintien du moratoire avait d’ailleurs été considéré comme l'un des points clés ayant permis au Pakistan d'obtenir il y a un an le statut de "GSP+" (pour Generalised Scheme of Preferences). Ce statut lui permet d’exporter sans barrière tarifaire de nombreux produits, notamment le textile, vers l’Union européenne, son premier partenaire économique. 

>> A VOIR : le réveil des talibans

8.000 condamnés à mort. Selon Amnesty International, environ 8.000 condamnés à mort se trouvent actuellement dans les prisons pakistanaises. Certains d'entre eux ont été jugés par des tribunaux anti-terroristes, réputés plus efficaces, même si leurs crimes ne sont pas liés directement à des affaires de terrorisme, ce que dénoncent aussi des organisations de défense des droits de l'Homme.