Le Japon peine à maîtriser la centrale de Daiichi

  • A
  • A
Le Japon peine à maîtriser la centrale de Daiichi
Le Japon va prendre des dispositions en vue de distribuer de l'iode aux riverains des centrales nucléaires touchées par le séisme du 11 mars.@ REUTERS
Partagez sur :

Revivez la journée de samedi, après l'explosion survenue à la centrale de Daiichi.

Cliquez ici pour réactualiser cette page.

Les craintes d'un accident nucléaire majeur étaient vives après une explosion samedi dans une centrale nucléaire à 250 km de Tokyo, à la suite du très fort séisme et du tsunami qui ont fait la veille plus de 1.800 morts et disparus au Japon. Ce bilan pourrait encore s'alourdir, la préfecture de Miyagi, dans le nord-est, étant sans nouvelles d'environ 10.000 des 17.000 habitants de la ville portuaire de Minamisanriku.

A la centrale de Fukushima N°1, également dans le nord-est, une explosion s'est produite samedi à 15h36 heure locale (07H36, heure française), faisant, selon la télévision publique NHK, plusieurs blessés parmi les employés. Cet accident nucléaire a été classé au niveau 4 sur l'échelle de gravité des événements nucléaires et radiologique allant de 0 à 7, selon l'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle.