Le Japon frappé par un nouveau séisme

  • A
  • A
Le Japon frappé par un nouveau séisme
Le séisme qui a notament touché Sendai, au nord-est du Japon a atteint une magnitude de 7,3.@ REUTERS
Partagez sur :

Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3 s’est produit au large du nord-est du pays, faisant peu de dégâts.

 L'info. La secousse a été ressentie jusque dans la capitale. Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3 a eu lieu vendredi au large du nord-est du Japon, poussant les autorités à émettre une alerte au tsunami qui a été levée deux heures plus tard. Le séisme s’est fait sentir à Tokyo, mais aussi dans les préfectures déjà sinistrées par le très violent tremblement de terre du 11 mars 2011, qui avait atteint une magnitude de 9 et causé un tsunami entraînant un accident nucléaire à la centrale de Fukushima. Le séisme de vendredi a fait une dizaine de blessés et n'a causé que peu de dégâts.

07.12 Carte du séisme au Japon. 9306220

© DR

Les autorités ont d’ailleurs aussitôt indiqué vendredi qu’aucune anomalie n’avait été détectée dans les centrales nucléaires du pays. Quant à l’alerte au tsunami, elle est restée limitée aux seules côtes du Japon, le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique ne jugeant pas nécessaire de déclencher une alerte similaire pour l’ensemble du Pacifique. Une première vague d'un mètre a touché la côte nord-est du pays, puis l'alerte a été levée.

 Les images. Des images filmées à Sendai, au nord-est du pays et au nord de Fukushima, témoignent de la violence du séisme :





Une autre vidéo filmée par un amateur donne un aperçu de l'impact du tremblement de terre dans un magasin à Tokyo.





Les secousses ont aussi été ressenties dans ce bureau à Tokyo :





 Les réactions. Sur Twitter, les internautes sont nombreux à faire part de leur ressenti, comme Davis Masson, qui se présente comme un étudiant en échange dans une université tokyoïte. "Mon appart a bien valdingué pendant quasiment une minute. Jamais vécu ça depuis que je suis arrivé en septembre", écrit-il.

La correspondante de l’AFP à Tokyo note pour sa part : "ici ça va, mais dans le nord-est, on ne sait pas…". Alex Stone dit pour sa part se trouver dans un immeuble de 50 étages et raconte avoir vu le sol "se soulever de bas en haut". David Gibson, lui, décrit les secousses ressenties au 20e étage après une minute et affirme ne pas avoir vécu de séisme aussi long depuis 2011.

"Ça alors ! J'étais au bureau et le sol s'est littéralement mis à se soulever de bas en haut. Ce séisme est prolongé et violent".

"Séisme à Tokyo... Au vingtième étage, ça tremble toujours après un minute, ça n'a pas été aussi depuis.. 2011".