Le Hamas ne participera pas à une réunion de l'OLP sur Jérusalem

  • A
  • A
Le Hamas ne participera pas à une réunion de l'OLP sur Jérusalem
Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh. @ MOHAMMED ABED / AFP
Partagez sur :

La décision du mouvement islamiste risque de crisper davantage les relations avec l'Autorité palestinienne et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). 

Le Hamas a annoncé samedi avoir décliné une invitation à participer à une réunion de la direction palestinienne qui doit examiner la riposte à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

La réunion prévue dimanche. La décision du mouvement islamiste risque de crisper davantage les relations avec l'Autorité palestinienne et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dirigées par Mahmoud Abbas, alors qu'un accord de réconciliation entre frères ennemis peine à se concrétiser. "Nous avons pris la décision de ne pas participer à la réunion du Conseil central" prévue dimanche et lundi à Ramallah en Cisjordanie, affirme le Hamas qui gouverne la bande de Gaza, tout en assurant son "engagement en faveur de l'unité de notre peuple".

Quelle solution proposée ? Il estime que "les conditions dans lesquelles va se réunir le Conseil central [...] empêcheront que des décisions soient prises à la hauteur de nos aspirations". Selon des sources palestiniennes, la suspension de l'historique reconnaissance d'Israël remontant à 1988 est l'une des options proposées à la discussion du Conseil central, l'un des organes de l'OLP, l'entité reconnue internationalement comme représentant les Palestiniens des Territoires et de la diaspora.

Le Hamas et le Jihad islamique ne font pas partie de l'OLP mais ils avaient été invités à la réunion. Le Jihad islamique a également annoncé qu'il n'y participerait pas. Le Hamas voulait que la réunion se tienne en dehors des Territoires palestiniens pour échapper aux "pressions" israéliennes, mais M. Abbas a décidé de la tenir à Ramallah, siège de son gouvernement.