Le général Jaruzelski, ancien dirigeant polonais, est mort

  • A
  • A
Le général Jaruzelski, ancien dirigeant polonais, est mort
Le général Jaruzelski, en 2008.@ REUTERS/Kacper Pempel
Partagez sur :

DISPARITION - Wojciech Jaruzelski fut le dernier dirigeant communiste de Pologne. 

Disparition. Le général Wojciech Jaruzelski, ancien dirigeant communiste polonais, est décédé dimanche à l'âge de 90 ans. Ancien homme fort de la Pologne communiste, Jaruzelski  restera dans l'Histoire comme celui qui a imposé la loi martiale à son pays en 1981 pour tenter, en vain, de mater le syndicat Solidarité de Lech Walesa.

Artisan malgré lui de la démocratie. Personnage complexe, il fut aussi le premier dirigeant communiste en Europe à ouvrir huit ans plus tard une transition vers la démocratie, permettant l'arrivée au pouvoir de Solidarnosc, premier syndicat indépendant du bloc soviétique, et de son adversaire irréductible, Lech Walesa.

Accusé de "crime communiste". En 2010, Wojciech Jaruzelski est officiellement accusé de "crime communiste" pour avoir imposé la loi martiale et risque à ce titre 10 ans de prison. Mais son état de santé l'empêche dès 2011 d'assister à son procès. En juillet 2011, il avoue qu'il souffre d'un cancer des glandes lymphatiques. "Il aurait été un grand homme s'il avait vécu à une autre époque. Mais il a fait partie d'une génération malheureuse", a déclaré à Lech Walesa.

Les décisions concernant les obsèques de l'ancien chef du Parti communiste et de l'Etat polonais seront prises une fois la volonté de la famille connue, ont déclaré les services du président polonais Bronislaw Komorowski, cités par l'agence PAP.