Le FBI enquête sur une cyber-attaque visant Dow Jones

  • A
  • A
Le FBI enquête sur une cyber-attaque visant Dow Jones
Partagez sur :

La police fédérale américaine, le FBI, enquête sur une attaque informatique visant le groupe de médias Dow Jones (Wall Street Journal).

La police fédérale américaine, le FBI, enquête sur une attaque informatique visant le groupe de médias Dow Jones (Wall Street Journal), une filiale de NewsCorp, l'empire de la presse du milliardaire Rupert Murdoch.

"Nous sommes en train d'enquêter". "Nous sommes au courant d'une attaque informatique (contre Dow Jones) et sommes en train d'enquêter", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'antenne new-yorkaise du FBI, confirmant des informations de presse. Interrogée sur la possible origine russe des pirates informatiques comme l'affirme l'agence Bloomberg News, elle n'a pas souhaité commenter.

Des hackers auraient pénétré le système informatique. Des hackers auraient réussi à pénétrer illégalement le système informatique de Dow Jones & Co et auraient volé des informations sur des entreprises qui étaient sous embargo, selon Bloomberg. Les titres de Dow Jones & Co (le Wall Street Journal, Barron ou encore l'agence d'informations éponyme) reçoivent, comme les autres médias, des informations sous embargo sur des entreprises ou des indicateurs économiques des agences gouvernementales susceptibles d'influencer les marchés, les opérations de fusions-acquisitions.

Cette attaque informatique serait plus sérieuse que celle qu'avait révélé il y a une semaine le groupe, assure Bloomberg News, citant des sources proches du dossier.  Il y a quelques jours, Dow Jones avait révélé que des pirates avaient essayé de s'introduire illégalement dans son système informatique pour y voler les données personnelles de près de 3.500 de ses clients. Les pirates cherchaient à obtenir des informations dont des articles avant qu'ils ne soient publiées, croit savoir Bloomberg.