Le conflit se poursuit à British Airways

  • A
  • A
Le conflit se poursuit à British Airways
@ MAXPPP
Partagez sur :

A nouveau en arrêt de travail, le personnel menace d'entamer une troisième grève.

Le personnel navigant de British Airways a entamé samedi un nouvel arrêt de travail de quatre jours, après une première grève de 72 heures il y a une semaine. Le syndicat Unite proteste contre le plan de réduction des coûts chez BA, le qualifiant de "stratégie de la terre brûlée".

Le syndicat a menacé d'appeler à une troisième grève du personnel navigant. "Ce conflit se poursuivra tant qu'une proposition raisonnable ne sera pas mise sur la table", a déclaré Steve Turner.

"Il n'y a actuellement pas de négociations prévues", a-t-il ajouté. Le syndicat a toutefois promis de ne pas appeler à la grève lors des vacances de Pâques, mais ne veut pas s'engager au-delà du 14 avril.

Willie Walsh, directeur général de la compagnie, répond que British Airways doit évoluer si elle veut continuer à opérer dans un monde en mouvement. "Si nous ne le faisons pas, BA n'existera plus dans dix ans", a-t-il déclaré.

La compagnie a affirmé dimanche transporter 75% environ des passagers malgré la grève. Une centaine de vols ont cependant dû être annulés samedi à Heathrow, principal aéroport de la capitale britannique.

Des personnels de la compagnie aérienne espagnole Iberia, en négociations de fusion avec BA, ont rejoint des piquets de grève devant Heathrow.