Le commerce de l'ivoire totalement interdit en Chine

  • A
  • A
Le commerce de l'ivoire totalement interdit en Chine
@ DOUANE FRANCAISE / AFP
Partagez sur :

Depuis dimanche, il est désormais interdit d'acheter et de vendre de l'ivoire et des produits de l'ivoire en Chine.

L'interdiction totale du commerce de l'ivoire est entrée en vigueur dimanche en Chine, autrefois premier marché de destination pour les défenses de contrebande.

"Hors-la-loi". "A partir d'aujourd'hui, l'achat et la vente d'ivoire et de produits de l'ivoire par les marchés, les magasins et les commerçants est hors-la-loi", a déclaré le ministère des Forêts sur son compte Weibo. "A partir de maintenant, si un marchand vous dit qu'il s'agit d'un 'vendeur d'ivoire approuvé par l'Etat' il vous trompe et viole la loi en connaissance de cause", a-t-il ajouté. Le ministère précise que l'interdiction porte aussi sur le commerce en ligne et sur les souvenirs achetés à l'étranger.

Une interdiction annoncée en 2016. L'agence officielle Chine nouvelle affirme qu'une interdiction partielle du commerce de l'ivoire avait déjà entraîné une baisse de 80% des saisies d'ivoire entrant dans le pays. Les prix en Chine de l'ivoire brut sont aussi en baisse de 65%, selon l'agence. L'interdiction totale avait été annoncée fin 2016. Chine nouvelle avait rapporté en mars que 67 ateliers et magasins impliqués dans le commerce de l'ivoire avaient fermé. Les 105 autres sont censés fermer dimanche. Pékin avait déjà décidé en mars 2016 d'étendre l'interdiction d'importation de l'ivoire et de ses produits dérivés acquis avant 1975.

Moins 110.000 éléphants en dix ans. L'ivoire est très recherché en Chine, où il a pu atteindre jusqu'à 1.050 euros le kilo, étant considéré comme le symbole d'un statut social élevé. La forte demande du pays a alimenté le massacre de dizaines de milliers de pachydermes africains par an. Le braconnage a vu la population d'éléphants baisser en dix ans de 110.000 animaux à 415.000, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature.