Le chef républicain du Congrès américain "ne défendra pas" Donald Trump

  • A
  • A
Le chef républicain du Congrès américain "ne défendra pas" Donald Trump
À son tour, Paul Ryan lâche le candidat de son camps pour la présidentielle américaine.@ AFP
Partagez sur :

Paul Ryan, président républicain de la Chambre des représentants des Etats-Unis, a affirmé lundi devant un groupe d'élu qu'il ne "ferait pas campagne" pour le milliardaire, candidat de son camps à la Maison Blanche.

Le président républicain de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Paul Ryan, a affirmé lundi à des élus qu'il ne "défendrait pas ou ne ferait pas campagne" pour Donald Trump, sans pour autant lui retirer son soutien, a indiqué une source du parti républicain.

Pas de "chèque en blanc" pour Hillary Clinton. Paul Ryan, qui avait déjà condamné les propos vulgaires de Donald Trump sur les femmes, se distancie un peu plus du prétendant à la présidentielle. Paul Ryan, actuel homme fort du Congrès, "dépensera toute son énergie à s'assurer que Hillary Clinton n'obtienne pas de chèque en blanc avec un Congrès contrôlé par les démocrates" lors des élections législatives qui auront lieu en même temps que la présidentielle le 8 novembre.