Le Canada inondé, pic attendu lundi ou mardi

  • A
  • A
Le Canada inondé, pic attendu lundi ou mardi
L'Est du Canada est touché par des inondations. (Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Depuis Toronto et les rives du lac Ontario, jusqu'à plus de 500 km en aval du fleuve Saint-Laurent, le niveau des eaux a monté samedi, et particulièrement au Québec.

Des inondations dans la moitié Est du Canada, où l'armée a commencé à se déployer, ont forcé samedi à des évacuations en prévention d'un pic attendu lundi ou mardi avec de nouvelles précipitations abondantes. Depuis Toronto et les rives du lac Ontario, jusqu'à plus de 500 km en aval du fleuve Saint-Laurent, le niveau des eaux a continué à monter samedi, et particulièrement au Québec où environ 400 membres des forces armées ont été dépêchés. 

"Le pires est encore à venir". Le pire est encore à venir, a alerté samedi le Premier ministre québécois Philippe Couillard. "Les eaux vont encore monter au cours des deux ou trois prochains jours", a-t-il déclaré à l'issue d'une visite à Rigaud (50 km à l'est de Montréal), une localité inondée depuis plus d'une semaine. Le gouvernement du Canada avait ordonné vendredi soir le déploiement des forces armées au Québec. 

Des milliers de personnes évacuées. Les pluies torrentielles ajoutées au ruissellement de la fonte des neiges sur l'ensemble du réseau hydrographique a provoqué le débordement des rivières, avec une situation critique depuis Ottawa jusqu'à Montréal. Au Québec, la province la plus touchée, plus de 1.500 maisons ont été inondées dans 121 villes et près d'un millier de personnes évacuées, selon la cellule d'urgence du gouvernement. "Je comprends que les gens hésitent à quitter leur maison, mais si on vous le demande, faites le, c'est pour votre sécurité", a plaidé Philippe Couillard.