L'attaque du surfeur Mike Fanning par un requin détournée par une pub KFC

  • A
  • A
L'attaque du surfeur Mike Fanning par un requin détournée par une pub KFC
Partagez sur :

Le combat victorieux du champion australien Mick Fanning contre un grand requin blanc a été détourné par une publicité pour une chaîne de restauration rapide en Afrique du Sud. La famille du surfeur est indignée.

La famille de Mick Fanning est indignée : le combat victorieux du champion australien de surf contre un grand requin blanc a été détourné par une publicité pour une chaîne de restauration rapide en Afrique du Sud.

La justice bientôt saisie ? Dans la publicité pour un nouveau produit Kentucky Fried Chicken, un sosie du surfeur rejoue la scène avant de faire tourner au-dessus de sa tête un requin généré par ordinateur.  Ce qui a fortement déplu à sa famille. "Je trouve que c'est très irrespectueux", a dit sa mère Elizabeth Osborne lundi au groupe Fairfax Media. "Ils ont pris un sosie pour la video. Cela fait revivre à tous ceux qui ont été attaqués par un requin un gros traumatisme. Certains familles ont subi des décès, des gens ont été mutilés, ont perdu des membres. C'est irrespectueux pour eux et Mick n'est pas du tout content". 

D'après elle, la Ligue mondiale de surf s'apprête à saisir la justice pour obtenir de KFC qu'il mette un coup d'arrêt à sa campagne publicitaire. "Leurs avocats prenaient contact avec KFC" dans ce but, a-t-elle ajouté.

KFC Australia prend ses distances. Cette publicité de la branche sud-africaine de la chaîne de fast-food n'est pas du goût de la branche australienne. "Cette publicité a été produite en Afrique du Sud. KFC Australia est fortement sensibilisé à la situation en Australie et ce n'est pas le type de publicité que nous choisirions ici", a dit un porte-parole à l'AFP.

Le triple champion du monde âgé de 34 ans avait fait la une de la presse internationale fin juillet lorsqu'il avait réussi à sortir indemne d'une attaque de requin à Jeffreys Bay, haut lieu du surf sur la côte sud-africaine. La scène avait été filmée en direct par la télévision. Seul le cordon reliant le surfeur à sa planche avait été sectionné par le squale de trois mètres de long.