L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine est "mort soudainement"

  • A
  • A
L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine est "mort soudainement"
Vitali Tchourkine était ambassadeur de la Russie à l'ONU depuis onze ans.@ KENA BETANCUR / AFP
Partagez sur :

L'ambassadeur de la Russie à l'ONU, Vitali Tchourkine, est mort subitement lundi à New York, à l'âge de 65 ans. Les causes de son décès n'ont pas été données.

L'ambassadeur russe aux Nations unies, Vitali Tchourkine, est mort "soudainement" à New York lundi, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères, sans indiquer la cause du décès. "Le représentant permanent de la Russie aux Nations unies, Vitali Tchourkine, est mort soudainement à New York le 20 février", a déclaré le ministère dans un communiqué. Vitali Tchourkine est décédé la veille de ses 65 ans, a précisé le ministère. "Ce diplomate remarquable est décédé en fonctions", a-t-il ajouté dans son communiqué. Selon le New York Post, qui ne donne pas de sources, cité par Reuters, Vitali Tchourkine a été hospitalisé à Manhattan à la suite de problèmes cardiaques.

Poutine "bouleversé". Le représentant russe était au poste onusien depuis 2006 et défendait avec pugnacité les positions de la Russie, notamment les intenses bombardements de son aviation contre la ville syrienne d'Alep, l'an dernier. Il avait précédemment travaillé au ministère des Affaires étrangères à Moscou, avait été ambassadeur au Canada, en Belgique et représentant spécial russe aux négociations sur l'ex-Yougoslavie (1992-94). Les diplomates qui tenaient une réunion au siège des Nations unies à New York ont observé une minute de silence à l'annonce de sa mort. Le président Vladimir Poutine s'est dit "profondément bouleversé" par la nouvelle.