L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul

  • A
  • A
L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul
Une explosion a eu lieu mardi en fin de matinée dans le centre d'Istanbul.@ OZAN KOSE / AFP
Partagez sur :

Mardi matin, plusieurs personnes ont été tuées et d'autres blessées dans une puissante explosion d'origine inconnue survenue dans un quartier touristique.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a appelé mardi ses ressortissants à éviter les lieux de rassemblements et sites touristiques à Istanbul après un probable attentat meurtrier dans le coeur historique de la ville. "Il est recommandé avec insistance aux voyageurs se trouvant à Istanbul d'éviter provisoirement les lieux de rassemblement, notamment sur la place publique et aux abords d'attractions touristiques", a indiqué le ministère sur son site internet.

Le ministère a par ailleurs indiqué ne pas pouvoir exclure "que des ressortissants allemands ont pu être victimes de l'explosion". Le centre de crise de la diplomatie allemande s'est saisi du dossier.

Violente explosion. Ces recommandations allemandes interviennent "après une explosion en fin de matinée du 12 janvier dans le centre d'Istanbul", explique le ministère, qui rappelle aussi que sur tout le territoire de la Turquie existent des risques de "heurts violents et d'attentats terroristes". La déflagration de mardi, très puissante, s'est produite à 10h18 locales sur l'ancien hippodrome qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, les deux monuments les plus visités de la plus grande ville du pays, près de la place de Sultanahmet.

Au moins 10 morts. Le gouvernorat d'Istanbul a fait état de 10 morts et de 15 blessés dans l'explosion sans autre précision. Un responsable gouvernemental a indiqué que les autorités soupçonnaient un "acte terroriste".