L'Afrique du Sud a célèbré la béatification de son premier martyr

  • A
  • A
L'Afrique du Sud a célèbré la béatification de son premier martyr
Une fidèle venue pour la béatification du premier martyr d'Afrique du Sud, Benedict Daswa.@ MARCO LONGARI / AFP
Partagez sur :

Depuis samedi soir, les dizaines de bus de pèlerins formaient une interminable chorale de gospel le long de la piste de terre qui mène au sanctuaire dédié à Benedict Dasw.

Prières, chants, danses : 30.000 catholiques se sont rassemblés dimanche dans un petit village d'Afrique du Sud pour une messe aux allures de grande fête. Ils ont célébré la béatification du premier martyr du pays, Benedict Daswa, assassiné pour avoir lutté contre la superstition de villageois. "Le vénérable serviteur de Dieu, Benedict Daswa sera désormais appelé Bienheureux" a lancé en latin le cardinal Angelo Amato, représentant du pape devant un parterre de fidèles qui lui ont réservé un accueil digne d'une rockstar.

Le pape lui rend hommage. Au Vatican, François a rendu hommage à l'instituteur mort en martyr. "Dans sa vie il a toujours fait preuve d'une grande cohérence, défendant courageusement les positions chrétiennes et rejetant les coutumes terrestres et païennes", a-t-il dit lors de l'Angelus dominical place Saint-Pierre.

Prêtres, sœurs et fidèles venus de tout le pays. Depuis samedi soir, les dizaines de bus de pèlerins formaient une interminable chorale de gospel le long de la piste de terre qui mène au sanctuaire dédié à Benedict Daswa, près de Thohoyandou dans la province rurale du Limpopo, dans le nord. Prêtres, sœurs et fidèles venus de tout le pays ont franchi ensemble les derniers mètres les séparant de l'immense champ où s'est tenue la cérémonie.