La Une de "Charlie Hebdo" fait réagir en Belgique

  • A
  • A
La Une de "Charlie Hebdo" fait réagir en Belgique
La Une de "Charlie Hebdo" du 30 mars fait polémique en Belgique.
Partagez sur :

La Une du "Charlie Hebdo" qui paraît mercredi évoque les attentats du 22 mars dernier à Bruxelles avec le chanteur belge Stromae.

La dernière Une de Charlie Hebdo fait polémique en France... mais aussi en Belgique. Le journal satirique, qui a mis à sa Une le chanteur belge Stromae et les attentats du 22 mars dernier à Bruxelles, n'a en effet pas séduit tous les Belges.

Un Stromae... En couverture du Charlie Hebdo qui paraît mercredi, le chanteur Stromae chante son tube Papaoutai sur fond d'un drapeau belge. Des membres humains coupés, qu'on imagine provenant des victimes du 22 mars, lu répondent : "ici, "là" et "là aussi". Marrant pour certains, choquant pour d'autres. L'artiste a en effet perdu son père dans le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994. 

... remplacé par "Où est Charlie ?". En Belgique, certains internautes n'ont pas tardé à répondre via une Une de leur cru, rapporte Sud Info Belgique. A la place de Stromae, on y voit le héros de bande dessinée Charlie yeux fermés et tenant un crayon dans la main. D'autres Belges ont aussi réagi via Twitter.

Aha

"Libre de ne pas en rire". L'écrivain et chroniqueur belge Hugo Poliart a également réagi dans un dessin publié sur Twitter. "Je me suis dit que j'allais répondre à la Une de Charlie Heddo sur les attentats de Bruxelles en tentant un humour 'à la manière de'", explique-t-il dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post. Il n'y condamne cependant pas le journal satirique : "Charlie Hebdo est libre de faire l'humour qu'il veut, à partir du moment où on est toujours libre de ne pas en rire. Tout le reste, c'est du temps perdu sur les réseaux sociaux."