La tante d'Aylan appelle les dirigeants européens à "ouvrir leur cœur"

  • A
  • A
La tante d'Aylan appelle les dirigeants européens à "ouvrir leur cœur"
@ afp
Partagez sur :

La tante du petit Aylan, dont la mort avait bouleversé le monde entier, a appelé lundi les dirigeants européens réunis à Bruxelles à "ouvrir leur coeur". 

La tante du petit Aylan, retrouvé noyé sur une plage turque et devenu symbole du drame des migrants en Europe, a appelé lundi à Bruxelles les dirigeants européens à "ouvrir leur coeur", peu avant une réunion extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE.

Tima Kurdi est à Bruxelles. La tante d'Aylan s'est rendue à Bruxelles à l'invitation des militants d'Avaaz, un collectif citoyen qui pétitionne et organise des campagnes dans le monde. Elle y a rencontré le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, et devrait rencontrer d'autres responsables, selon Avaaz.

"On ne veut plus que des gens meurent". Tima Kurdi a demandé aux ministres de l'Intérieur qui se retrouvent à Bruxelles d'"ouvrir leur coeur, de prendre des mesures et d'aboutir à un projet partagé". "C'est pour cela que je suis là, pour honorer la famille de mon frère. On ne veut plus que des gens meurent. Ce sont comme votre famille, cela pourrait arriver à n'importe qui", a plaidé, émue, la tante d'Aylan.

"On voit les choses changer". Plus d'un million de personnes ont signé la pétition d'Avaaz en faveur de l'accueil des réfugiés, et 20.000 ont envoyé des messages de soutien, a indiqué un porte-parole du collectif. "C'est un moment crucial", a déclaré de son côté Luis Morago, directeur de campagne d'Avaaz à Bruxelles. "Les choses ne se présentent pas très bien, mais avec le rassemblement de l'opinion public, avec l'effet de catalyseur de la mort d'Aylan, on voit déjà les choses changer, un élan politique", a-t-il ajouté.