La Russie déplore le manque de "transparence" de Londres sur la mort d'un exilé russe

  • A
  • A
La Russie déplore le manque de "transparence" de Londres sur la mort d'un exilé russe
La Russie demande à Londres des informations concernant la mort d'un exilé russe lundi à Londres. @ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

La Russie a demandé à Londres des informations officielles concernant la mort d'un exilé russe lundi, demande qui serait restée lettre morte. 

L'ambassade de Russie à Londres a déploré mercredi un manque de "transparence" de Londres dans l'enquête sur la mort dans des circonstances inexpliquées d'un exilé russe à Londres, Nikolaï Glouchkov, et déposé une "demande officielle" d'informations. "Malheureusement, l'ambassade n'a reçu aucune information concernant les circonstances de la mort de Nikolaï Glouchkov. L'enquête n'est pas transparente, les Britanniques ne semblent pas enclins à coopérer", écrit le responsable presse de l'ambassade sur son site Internet.

Traces de strangulation. Il explique que l'ambassade a fait mercredi "une demande officielle" pour obtenir "toutes les informations en possession de la partie britannique concernant ce citoyen russe". Nikolaï Glouchkov est un ancien partenaire en affaires de l'ex-oligarque et opposant au Kremlin exilé Boris Berezovksi, lui même retrouvé pendu en mars 2013 dans sa résidence près de Londres dans des circonstances restées floues. Glouchkov a été trouvé mort lundi et selon sa fille Natalia, citée par le quotidien russe Kommersant, son corps portait des traces de strangulation.

Conflit diplomatique. Ces déclarations de l'ambassade russe interviennent en pleine crise diplomatique entre Londres et Moscou, après l'empoisonnement le 4 mars de l'ex agent double Sergueï Skripal à l'aide d'un agent innervant. Theresa May a annoncé mercredi une série de sanctions contre la Russie, qu'elle juge coupable. De son côté, Moscou accuse Londres d'avoir "fait le choix de la confrontation" et promet de riposter. "Dans l'ensemble, nous sommes surpris par la réticence et la mauvaise volonté des autorités britanniques à nous fournir tous les détails sur l'empoisonnement des Russes Sergueï et Ioulia Skripal et sur la mort de Nikolaï Glouchkov", a souligné l'ambassade russe sur son site.