La Russie condamnée par la CEDH pour sa loi réprimant la "propagande" homosexuelle envers les mineurs

  • A
  • A
La Russie condamnée par la CEDH pour sa loi réprimant la "propagande" homosexuelle envers les mineurs
La Russie a été condamné par la CEDH pour une loi "encourageant l'homophobie".@ Olga MALTSEVA / AFP
Partagez sur :

La Russie a été condamnée par la Cour européenne des droits de l'Homme pour une loi de 2013 réprimant "la propagande" homosexuelle envers les mineurs.

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné mardi la Russie pour sa loi de 2013 punissant d'amendes et de peines de prison toute "propagande" homosexuelle devant des mineurs.

Une loi qui a "encouragé l'homophobie". Cette législation a "encouragé l'homophobie, qui est incompatible avec les valeurs d'une société démocratique", ont estimé les magistrats européens.

La Cour avait été saisie par trois militants russes de la cause homosexuelle, condamnés en vertu de cette loi. La CEDH leur a donné raison : elle a estimé qu'ils avaient été victimes d'une violation de leur liberté d'expression, ainsi que de discrimination.