La pub Ford qui choque l’Inde

  • A
  • A
La pub Ford qui choque l’Inde
Cette publicité pour Ford en Inde, restée à l'état de projet, a fait scandale.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

En plein débat sur le viol, une pub montrant des jeunes femmes dévêtues dans un coffre fait scandale.

Cette publicité ne pouvait pas plus mal tomber. En Inde, où les questions de viols et de respect des femmes agitent le pays depuis des semaines, une affiche créée par une agence locale pour Ford fait scandale. Pour vanter les mérites de la Figo, les publicitaires n’ont rien trouvé de mieux que de dessiner trois jeunes femmes court vêtues et ligotées dans le coffre, avec un Silvio Berlusconi tout sourire sur le siège avant. Le slogan : "laissez vos soucis derrière". La filiale indienne de la marque américaine a dû présenter ses excuses.

Une pub rendue publique sur Internet. C’est l’équipe de l’agence JWT India qui a publié cette création sur un site spécialisé, sans l’accord de la direction de Ford India, note The Hindu. Deux autres affiches faisaient partie du lot, l’une montrant Paris Hilton et les sœurs Kardashians, des stars de téléréalité, et l’autre faisant apparaître le pilote de Formule 1 Michael Schumacher avec ses concurrents Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Fernando Alonso, attachés dans le coffre. Les publicités, jamais publiées dans les médias, ont été retirées du site. Mais trop tard : la polémique est lancée.

"Ils comparent les femmes à des bagages". L’affiche controversée a en effet été rendue publique moins de deux jours après l’adoption d’une nouvelle loi renforçant les sanctions contre le viol. Le sujet est au cœur des débats depuis la mort d’une étudiante en décembre dernier. La jeune femme avait succombé à ses blessures après avoir été violée dans un bus par plusieurs hommes. En mars, c'est une touriste suisse qui a été violée par plusieurs hommes dans le centre du pays. Dans ce contexte, la pub de Ford ne passe pas, notamment sur Twitter. "Ford vend des voitures qui sont plus adaptés aux violeurs et aux kidnappeurs", ironise ainsi @nehadixit123.

"Bravo Ford et JWT India pour la "créativité" pourrie et insensible dont vous avez fait preuve", accuse un autre twitto.

Pour le Dr Ranjana Kumari, militante des droits des femmes, "on ne fait pas ça quand toute une nation est en colère contre les viols". "Ils comparent les femmes à des bagages, c’est sexiste et cela traite la femme, à moitié nue et les mains liées, comme un objet. Et cela à un moment où la société indienne cherche le respect et l’intégrité du corps [des femmes], après le 16 décembre [date du viol collectif de la jeune étudiante]", s’insurge-t-elle dans le quotidien britannique The Telegraph.

Les excuses de Ford. Devant le tollé, Ford India a dit "regretter profondément cet incident". "Ces affiches sont contraires aux normes de professionnalisme et de décence en vigueur chez Ford et chez nos agences partenaires", a indiqué la filiale indienne de la marque américaine. Le groupe WPPP, qui possède l’agence de publicité, a de son côté promis que des mesures avaient été prises au sein de l’entreprise.