La police italienne met la main sur le trésor d'un ancien boss mafieux

  • A
  • A
La police italienne met la main sur le trésor d'un ancien boss mafieux
La police italienne a découvert plusieurs prête-noms qui permettaient à l'ancien mafieux de gérer son patrimoine (image d'illustration) @ ANDREAS SOLARO / AFP
Partagez sur :

L'ancien chef de la "Mala del Brenta" était devenu gérant d'une station d'épuration sans pour autant abandonner son patrimoine notamment immobilier. 

La police italienne a annoncé mardi avoir placé sous séquestre de nombreux biens mobiliers et immobiliers issus du trésor d'un ancien boss mafieux, Felice Maniero, qui semblait avoir entamé une nouvelle vie après avoir collaboré et purgé sa peine.

Collaboration chaotique avec la justice. Âgé de 62 ans, Felice Maniero a dirigé jusqu'au milieu des années 1990 la "Mala del Brenta", longtemps considérée comme la bande mafieuse la plus importante d'Italie. Plusieurs fois arrêté, deux fois évadé, il a ensuite entamé une collaboration chaotique avec la justice, qu'il a aidéa à démanteler son propre réseau.

De mafieux à gérant. Condamné en 1997 à 19 ans de réclusion pour neuf meurtres commis entre 1982 et 1994, il est sorti de prison en 2010, sous une nouvelle identité. Les médias italiens l'ont cependant retrouvé en 2015, gérant d'une entreprise d'épuration des eaux disposant de toutes les garanties anti-mafia nécessaires pour obtenir des contrats publics.

Un patrimoine sauvegardé. Début 2016, les autorités ont rouvert l'enquête pour tenter de retrouver l'immense patrimoine issu de ses anciennes activités criminelles, évalué à la fin des années 1990 à 33 milliards de lires (environ 17 millions d'euros), selon un communiqué de la police. L'enquête a permis d'identifier plusieurs prête-noms liés à la famille de Felice Maniero, qui semble avoir géré son trésor en investissant dans des biens immobiliers de prestige.