La Malaisie identifie un diplomate nord-coréen comme suspect dans l'affaire Kim

  • A
  • A
La Malaisie identifie un diplomate nord-coréen comme suspect dans l'affaire Kim
La police malaisienne a déjà arrêté quatre personnes dans l'enquête sur l'assassinat de Kim Jong-Nam.@ TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
Partagez sur :

Les policiers malaisiens qui enquêtent sur l'assassinat la semaine dernière du demi-frère en exil du leader nord-coréen veulent interroger un diplomate nord-coréen à Kuala Lumpur.

La police malaisienne a dit mercredi avoir identifié un haut responsable de l'ambassade nord-coréenne à Kuala Lumpur comme un suspect dans l'assassinat de Kim Jong-Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, ajoutant qu'un autre était lié à la compagnie aérienne nord-coréenne. 

Convoqués pour être interrogés. Le chef de la police Khalid Abou Bakar a précisé que les deux suspects se trouvaient toujours en Malaisie et qu'ils avaient été convoqués pour être interrogés, ajoutant que le diplomate avait le rang de second secrétaire de l'ambassade. Kim Jong-Nam a été assassiné il y a une dizaine  de jours à l'aéroport de Kuala Lumpur au moment où il s'apprêtait à embarquer sur un vol pour Macao. Depuis les relations diplomatiques entre la Malaisie et la Corée du Nord se sont envenimées, le régime de Pyongyang dénonçant l'opacité de l'enquête et doutant de la police malaisienne.

Quatre suspects ont d'ores et déjà été arrêtés : un Nord-Coréen, un Malaisien, une Indonésienne et une Vietnamienne. La Malaisie recherche en outre quatre autres Nord-Coréens qui ont fui le pays le jour de l'assassinat. À leur sujet, Khalid Abou Bakar a dit que la police était "convaincue" qu'ils étaient arrivés à Pyongyang, la capitale nord-coréenne.