La face sombre de Naomi Campbell

  • A
  • A
La face sombre de Naomi Campbell
@ MAXPPP
Partagez sur :

Carrière fulgurante et colères incontrôlables : la top model n’a pas échappé aux scandales.

Naomi Campbell n’aurait sûrement jamais imaginé avoir à faire à la justice pour un procès aussi grave. Jeudi, la top model était entendue au tribunal de La Haye. Elle témoignait au procès de l'ex-président du Libéria Charles Taylor, jugé pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Un caractère incontrôlable

Le mannequin s’était déjà retrouvé face à un tribunal, mais pour des affaires d’un tout autre genre. Son surnom de panthère noire état dû non seulement à son physique de rêve, mais aussi à ses accès de fureur incontrôlables.

En 2006, alors dans son appartement new-yorkais, la top-modèle ne retrouve plus l’un de ses jeans. Entrant dans un accès de fureur, elle jette son téléphone portable au visage de son employée. Bilan : une condamnation de cinq jours de travaux d'intérêt général, un balai à la main. En 2008, Naomi Campbell s’énerve à l'aéroport londonien d'Heathrow, agresse un policier et crache au visage des agents de sécurité. La peine est cette fois-ci plus lourde : 200 heures de travaux d’intérêt général et de nombreuses amendes.

Naomi Campbell a également défrayé la chronique en multipliant les relations tumultueuses, avec notamment Usher et le grand patron de la F1 Flavio Briatore. En 2001, des tabloïds anglais publiaient également des photos d’elle en train de sortir d’une cure de désintoxication.

Une personnalité complexe

Mais au-delà de ses accès de fureur, Naomi Campbell a véritablement marqué l’histoire de la mode. Adulée depuis les années 1990, elle est la première top model de couleur noire à se faire véritablement une place sur les podiums. Yves Saint Laurent, Vivienne Westwood, Versace : tous les plus grands créateurs la choisissent comme égérie. Encore aujourd’hui, à 40 ans, Naomi Campbell reste l’un des mannequins les mieux payés au monde.

La top model s’est également engagée auprès de nombreuses causes, notamment auprès de l’Unesco. En janvier dernier, elle organisait un défilé de mode au profit des victimes du séisme en Haïti. Naomi Campbell est également proche de personnalités humanistes, comme le Dalaï Lama ou Nelson Mandela.

Jeudi, Naomi Campbell devait s’expliquer sur les diamants offerts par l'ex-président Charles Taylor. "Je reçois des cadeaux tout le temps, à toutes les heures de la nuit. C'est normal pour moi de recevoir des cadeaux", s’est justifié l’enfant gâté de la mode.