La Chine (encore) touchée par un scandale alimentaire

  • A
  • A
La Chine (encore) touchée par un scandale alimentaire
Un nouveau scandale alimentaire a été révélé en Chine.@ REUTERS
Partagez sur :

MIAM - Une usine chinoise d'alimentation qui fournit notamment McDonald's a utilisé de la viande avariée. Cinq personnes ont été arrêtées.

Une nouvelle fois, la Chine est ébranlée par un scandale alimentaire. Il s'agit cette fois d'une usine de Shanghai qui est accusée d'avoir vendu à ses clients, dont font partie les Américains McDonald's et YumBrands, de la viande avariée. Cinq personnes ont été arrêtées par la police de Shanghai, dont le patron du fournisseur en question, Shanghai Husi Food, qui est la filiale chinoise de Osi Group, un fournisseur basé aux Etats-Unis. Le responsable chargé de la gestion de la qualité a également été arrêté.

De la viande avariée. Tout a commencé avec la diffusion d'un reportage télévisé de la chaîne Dragon TV sur l'usine de Shanghai Husi Food. On peut y voir des ouvriers remettre sur la ligne de production de la viande tombée au sol, ou manipuler de la chair tellement avariée qu'elle en est verte.

Des images filmées dans l'usine :

1.000 tonnes de viande sous scellés. Après la diffusion, McDonald's et Yum Brands, maison mère de KFC et de PizzaHut, et d'autres marques mondiales ont dû retirer des produits de la vente. D'après l'instance de contrôle des produits alimentaires et des médicaments de Shanghai, les manquements aux règles de sécurité n'étaient pas le fait d'employés négligents, mais bien de l'entreprise elle-même. Plus de 1.000 tonnes de viande ont été placées sous scellés.

>> LIRE AUSSI - Moisissures, excréments, viande faisandée : alerte sur les "premier prix"

Jusqu'au Japon. Le scandale a rebondi jusqu'au Japon, où McDonald's a par exemple indiqué qu'environ 20% des McNuggets servis dans 40% de ses restaurants de l'archipel provenaient de l'usine de Shanghai. Une chaîne de supérettes japonaise a de son côté retiré de la vente des croquettes de poulet fabriquées sur le même site.